Jack Souvant

Capture d’écran 2020-03-27 à 15.27.39

En 2004 il découvre la radio en tant que reporter et chroniqueur sur France Inter avec Kriss, qui l’invite à participer tous les dimanches à sa nouvelle émission « Un dimanche par Hasard » sur France Inter. Depuis il a été reporter et producteur dans plusieurs émissions. Il produit également des performances et installations sonores avec le Collectif BiB.

 

 

De 2005 à 2007, reporter pour l’émission « Kriss Krumble » France Inter

Création d’un audio-blog sur Arte Radio : Bonheur Intérieur Brut

imgres

2009- Reportage sur les voûtes Nubiennes au Burkina Faso
« L’Afrique enchantée » », animé par Vladimir Cagnolari et Soro Solo – France INTER –

2009 – 2016, Producteur régulier à France Culture

Emission « Les passagers de la nuit » de Thomas Baumgartner

Time is Honey

À travers le terme générique de «Pollinisation de la ville», le Parti Poétique met en chantier un projet de recherche transdisciplinaire portant sur la ville, autour du travail d’Olivier Darné, plasticien et apiculteur urbain. Avec l’abeille pour témoin, ses installations dans l’espace public questionnent nos relations à l’environnement urbain, ses flux, ses tensions, ses densités et son organisation sociale, et favorisent la perception par le public des enjeux associés à une lecture de la ville différente, critique et constructive, au croisement des champs politiques et culturels.
L’appel des sirènes

En 1820, le polytechnicien Charles Caigniard de la Tour invente une machine capable d’émettre des sons à des fréquences différentes, l’objectif étant de constituer un instrument de mesure acoustique qu’il appellera Sirène rotative . Ses qualités de machine sonore de forte puissance entraîne la Sirène depuis près de deux siècles dans un rôle que nous lui connaissons tous : celui d’alerter la population en cas de danger imminent.

Étrange objet à l’allure d’une pieuvre, invisible, à la sonorité extrêmement puissante, délaissé sur les hauteurs de la ville.

Un homme pourtant s’y est attardé. C’est par hasard que Franz Clochard , artiste, musicien, (inventeur du Piano à Poules, de la moto ascensionnelle ou de la Toupie, ou un groupe de rock déambule dans la ville enfermée dans une bétonnière avec entre autres Mathieu Chédid ou Camille) découvre cet objet qu’il utilise dans un premier temps comme sonnerie d’alarme pour ces entrepôts et qui après plusieurs courts-circuits les entend hurler sur les hauts d’un petit village des Cévennes où il réside… De l’air, une turbine, on doit pouvoir jouer un peu plus avec… Il lui faudra dix ans pour dompter sa pieuvre et créer un véritable instrument de musique. L’appel des sirènes c’est le chant d’une ville et l’on se met à imaginer un duo musical ou deux cités se répondraient à quelques kilomètres de distances

Documentaires pour « Les ateliers de la création » et « Création On Air » de Irène Omélianenko.

L’insolente posture de la tendresse

Les Souffleurs Commandos Poétiques œuvrent à une tentative de ralentissement du Monde à travers plusieurs formes d’actions poétiques. Armés de « Rossignols », sorte de cannes creuses, les souffleurs susurrent à l’oreille des passants des secrets poétiques, philosophiques ou littéraires.

A la mairie d’Aubervilliers, les Souffleurs Commandos Poétiques poursuivent leur folle tentative en provoquant un conseil municipal extraordinaire avec comme ordre du jour une phrase qui s’est trouvée un auteur :

« Ils ont échoué parce qu’ils n’avaient pas commencé par le rêve ».

Une situation rare pour un geste fondateur qui invitait les hommes politiques à se prononcer autour de cette notion de rêve et d’échec et également à délibérer et voter quatre propositions poétiques !

Pour cette occasion le maire d’Aubervilliers Jacques Salvator avait demandé à Stéphane Hessel, citoyen d’honneur de la ville de bien vouloir présider ce conseil.

Ticket, les laissés pour compte

Entre 2007 et 2008 après une série de rencontres avec des migrants clandestins qui tentaient de traverser, ou qui ont réussi à traverser la frontière en camion, Jack Souvant a écrit une pièce radiophonique dans laquelle il embarque l’auditeur avec deux migrants quelques heures avant le passage de la frontière dans les environs de Calais.

2010-2011, Chroniqueur France Inter

« TRESORS PUBLICS » à 5h50 tous les lundis du 30 août 2010 au 27 juin 2011 – 5 minutes autour de l’espace public. Explorateur de foule et de la ville, rencontres, reportages et interventions sonores.

2014, Producteur « Courir la ville » le Mouv

2017/2018, reporter dans la matinale d’Edouard Baer « Plus près de toi » tous les matins sur Radio NOVA

Plus près de toi

Producteur de l’émission « Place de la Nation » sur Radio Nova

Place de la Nation, Cynthia Fleury

Reporter pour le magazine culturel « Néo Géo »  de Bintou Simporé . (Cameroun et Burkina Faso)

2018/2019 – Reporter dans l’émission « Lumières dans la nuit » d’Edouard Baer sur France Inter

Lumières dans la nuit

2020 – Producteur pour l’émission « L’expérience » d’Aurélie Charon sur France Culture

P/REC, réponse d’un carrefour à un poète, une série de 12 épisodes en podcast

Installations sonores:

Les laissés pour compte

Capture d’écran 2020-03-28 à 18.36.34

P/REC

Capture d’écran 2020-03-28 à 20.24.14

 

Parrêsia

Capture d’écran 2020-03-28 à 20.21.51